« Je n’ai jamais entendu parlé… »

ou

« Ah ! C’est la petite fille de Ded Moroz ! »

Peu importe ce que vous répondiez à la question « Qui est Snégourotchka ? »,

je voudrais vous présenter un dossier composé des différentes sources réunies et traduites par mes soins sur ce personnage mythique.

 

Nom, prénom, dite : Snégourotchka, Snégourochka, Snégourka.

V.Vasnetsov "Snegourotchka", 1899, Galérie Trétiakov

V.Vasnetsov « Snegourotchka », 1899, Galérie Trétiakov

Vient du mont russe снег (snég, la neige). Une fille faite (née) de la neige.

Selon certains contes et le folklore russes un couple sans enfant a fait une fille en neige. Celle-ci s’est transformée en une vraie fille.

Elle était jolie, blonde, douce, gaie, très féminine et douée en chant et danse.

C’est un personnage qui provoque un sentiment de tendresse. Une jeune fille de rêve.

Je vous invite à lire la traduction du conte à son sujet nommé « Ivan da Maria ». Ce conte est la version interprétée par A.Afanasiev. —ici le lien vers le conte—-

Vrubel "Snégourotchka", 1890

Vrubel « Snégourotchka », 1890

Née le :

Certaines sources disent le 4 avril.

Je ne serais pas si catégorique.

Le personnage existant est pratiquement basé sur le livre « Le point de vue poétique des slaves sur la nature ».

C’est une oeuvre sérieuse en trois volumes d’un grand chercheur sur le folklore et la littérature folklorique : Alexandre Afanasiev (1826-71).

En tout cas, elle est née quand il y avait encore de la neige et tout au début de la fête de Maslenitsa (un équivalent du Mardi Gras en France).

Maslenitsa n’a pas de date fixe et change d’une année sur l’autre. Cette fête traditionnelle dépend du début du Grand Jeun chez les orthodoxes.

Par exemple, Maslenitsa de 2013 sera le 11 mars. (On en reparlera sûrement dans un article à part:))

Vu que Snégourotchka est un personnage issu du folklore, des croyances populaires on ne peut pas lui donner d’année exacte d’apparition. Donc on ne peut pas en sortir une date exacte de sa naissance 🙂 .

 

Mirouchina"Snégourotchka", miniature laquée de Kholui

« Mirouchina « Snégourotchka », miniature laquée de Kholui

Lieu de naissance :

Certaines sources disent dans la ville de Kostroma (Russie).

Mais leurs preuves ne sont pas convaincantes.

Nationalité :

Slave/ russe/ païenne

Père :

Ded Moroz, dit tout court Moroz (en russe Дед Мороз, se prononce Det Maros qui veut dire Le Grand-père du Froid).

Là, on s’étonne un peu. Il est le père de notre jolie blonde ou son grand-père ? Et donc, il est son père.

Le personnage même de Ded Moroz est bien décrit par Alexandre Afanasiev et on trouve ses origines dans les contes, les proverbes et les rituels chez les slaves de l’Est.

Il est dit Moroz, Morozko, Studenets, Treskun (Le Froid, le Gel).

Ded Moroz, Morozko, Karatchun

En fin du XIX-e siècle la mode d’inviter le Ded Moroz pour offrir les cadeaux aux enfants à Noël orthodoxe débute à Saint-Petersbourg. Cette mode a été influencée par l’Europe et liée avec Saint-Nicolas et le Père Noël.

Les comparaisons s’arrêtent là. Parce que le caractère original du Ded Moroz est contrairement à Saint-Nicolas est sévère, même dur.

Habillé d’un manteau bleu clair ou légèrement vert en cadence avec les couleurs de la nature en hiver (les rivières sous le gel, les dessins courbés du gel sur les vitres des fenêtres).

Il porte une longue barbe blanche qui flotte sur le vent qu’il souffle lui-même (la couleur de la neige et pas de signes d’âge).

Mère:

Vadim et Olga Parilov "Snegourotchka", miniature laquée de Palekh, http://palekh-parilov.narod.ru/virt_lak.htm

Vadim et Olga Parilov « Snegourotchka », miniature laquée de Palekh, http://palekh-parilov.narod.ru/virt_lak.htm

La Dame Printemps (Весна en russe, Vésna). Ce mot en russe est du féminin donc le personnage est féminin.

Le personnage de la mère de Snégourotchka est discret et n’est jamais présent pendant les fêtes d’hiver.

Age :

15-16 ans. Et oui, Snégourotchka est mineur.

Dans la pièce de théâtre d’Ostrovskiy « Snégourotchka »qui est basée sur les recherches d’Alexandre Afanasiev, la Dame Printemps parle du liaison avec Ded Moroz « il y a 16 ans » .

Portrait sociale :

 

Une fille mineur des parents séparés. La garde d’enfant appartient à son père Ded Moroz.

Pourquoi ?

Parceque le Dieu du Soleil Yarilo (Le Dieu le plus puissant chez les slaves païens d’Est) a promis de faire fondre la fille de Ded Moroz.

Comment ça faire fondre ?

Oui, Snégourotchka a hérité plus son père que de sa mère. Donc, elle est fragile au soleil.

Pourquoi faire ça?

On a déjà vu que le caractère de Ded Moroz n’était pas trop agréable.

Snégourotchka voit sa mère qu’au moment des changements des saisons d’hiver au printemps.

Il existe beaucoup de proverbes sur l’hiver qui ne veut pas céder sa place au printemps.

En vrai vie, on le sent bien quand au mois de mai il peut encore faire très froid d’un coup.

On dit aussi « Au mois d’avril on ne se découvre pas d’un fil » etc.

Les ancêtres slaves le considéra comme un débat entre les parents de Snégourotchka.

Nikolay Rerikh,"Snegurochka", 1912, croquis du costume, Musée Russe, St-Petersbourg

Nikolay Rerikh, »Snegurochka », 1912, croquis du costume, Musée Russe, St-Petersbourg

Événements importants dans la vie de Snégourotchka :

A l’age ado, la mère explique à son père que Snégourotchka a besoin de voir autre chose que la super surveillance organisée par Ded Moroz durant les mois où il y a du Soleil et du beau temps dans le monde réel. Snégourotchka a confirmé que sa volonté est  d’aller dans le monde des êtres vivants, se faire des copines, danser en rond avec elles, aller jouer dans la forêt, ramasser les fleurs, les fraises de bois avec elles, mener une vie comme les gens mortels et peut-être même tomber amoureuse.

Conte russe "Snégourotchka"

Conte russe « Snégourotchka »

– Ses parents lui trouvent une famille d’accueil parmi « les mortels » qui puissent la surveiller, l’aimer et la protéger. A partir de ce moment commence le conte même d’Alexandre Afanasiev.

– La disparition, l’évaporation de Snégourotchka.

Au moment du saut par dessus du feu le Jour d’Ivan Koupala (ce qui était un rituel chez les slaves païens d’Est, une initiation d’une fille en une  jeune fille et d’un garçon en un jeune homme) Snégourotchka s’évapore.

Dans une version de ce conte interprété par Natalia Zabyla plu tard, la petite nuage de la vapeur retombe sur la Terre et arrose les fleurs et le blé. Et la jeune fille Snégourotchka renaisse avec l’arrivée de la neige blanche.

Si la version du conte d’Afanasiev représente très bien la vision des slaves sur les esprits de la Nature qui disparaissent et renaissent au cours du cycle de l’année, la dernière version présente bien la vision sur le cycle d’eau dans la Nature chez les ancêtres païens.

Pershina, "Snégourotchka", miniature laquée de Fedoskino

Pershina, « Snégourotchka », miniature laquée de Fedoskino

Il faut juste ajouter que Snégourotchka est un personnage qui symbolise les eaux gelées.

Cette jeune fille est toujours jeune et bienveillante. Une seule couleur blanche est permis pour elle.

Au milieu du XX-e siècle on remarque la présence de la couleur bleu dans ses habits mais ceci ne correspond pas à l’image originale de cette déesse païenne.

Sa tête est couronnée d’une coiffe à 8 rayons brodée de perles et d’argent.

Sources: « Le point de vue poétique des slaves sur la nature » Alexandre Afanasiev,

source-internet:

http://bibliogid.ru/articles/3823

{lang: 'fr'}

A propos de Natalia Lagoguey

Après avoir enseigné le français en Russie, travaillé comme secrétaire-interprète à l'ambassade belge de Moscou, mis ses compétences aux services de plusieurs sociétés françaises, Natalia a décidé de partager ses connaissances de l'artisanat slave en général et russe en particulier. Ceci via son blog mais également via son pavillon russe ( www.costumerusse.kingeshop.com/ ) ou vous verrez, entre autre, ses créations et des expositions sur le terrain (Marchés, salons, foires...).

13 réponses à Le dossier complet sur Snégourotchka

  • Les illustrations sont magnifiques.
    Voici un blog très original.
    Je suis sensible à cette culture sans
    doute parce que c’était ma deuxième langue
    ou une …une autre vie!
    hannah@technique Tipi Articles récents..La psychologie quantique, une approche pour réaliser notre état unitéMy Profile

  • sylviane dit :

    Bonjour Rémi

    Quel magnifique blog et magnifique histoire

    J’adore la Russie, son histoire, ses écrivains et sa culture et figure-toi que mon fils va se marier avec … une russe donc j’apprends le russe coton mais j’espère y arriver

    Tu penses si je suis contente de venir sur ton blog et l’histoire de Snégourotchka me ravit les photos sont splendides et je vais recommander ton blog PARTOUT

    Merci Rémi
    sylviane Articles récents..Comment aider vos enfants à avoir confiance en euxMy Profile

    • Remi dit :

      Bonjour Sylviane,

      La culture russe est très riche, et à la fois proche (accessible) et lointaine de nous. Assez proche pour être comprise facilement et suffisamment lointaine pour attiser notre curiosité, nous dépayser.
      Natalia (mon épouse) a préparé de nombreux articles pour partager/faire découvrir ou redécouvrir la culture et l’artisanat russe (mais pas seulement russe, slave en général).

      Amicalement
      Rémi
      Remi Articles récents..Trouver un hotel ?My Profile

  • martin dit :

    Bonjour Rémi,

    J’ai été scotché, dès les premières lignes de ton article. J’ai voyagé pendant toute la lecture. il me semblait être dans un film extraordinaire de beauté. Je trouve les illustrations d’une grande et pure beauté. Il me semble retrouver les illustrations de nos beaux livres anciens. Merci pour ce beau blog sur l’artisanat et le costume russe. A bientôt
    martin Articles récents..10 citations motivantes pour moments difficilesMy Profile

    • Remi dit :

      Bonjour Martin et merci.

      nous allons tout faire pour enrichir encore ce site et faire voyager ses lecteurs, voyager dans l’espace et parfois dans le temps, leur donner envie d’en découvrir toujours plus sur la Russie et les pays slaves.

      A bientôt.

      Amicalement
      Rémi
      Remi Articles récents..7 nouveaux lieux insolitesMy Profile

  • Bonjour Rémi,
    Moi qui suis passionnée par la culture russe, sa littérature, son architecture, son Histoire, me voilà toute triste parce que je n’arrive pas à lire le texte, ou très peu. J’ai beau mettre l’éclairage de mon écran au maximum, le noir du texte sur bleu foncé, très joli, reste quasi illisible. Heureusement que j’ai les magnifiques illustrations…
    Suis-je la seule ?
    Bernadette GILBERT Articles récents..La lacto-fermentation, ses enzymes et ses probiotiquesMy Profile

  • Cocco dit :

    Bonjour,

    Je suis tombée ici un peu comme un flocon, par hasard ou presque, et je suis ravie d’avoir lu quelques détails intéressants…

    Pour répondre à un « défi créatif » sur le thème de la Russie, j’ai cherché un personnage traditionnel se rapportant à la neige et bien sûr j’ai trouvé Snegourotchka. A partir de quelques bribes d’informations complémentaires trouvées dans plusieurs histoires relatives à ce personnage, j’ai écrit ma propre histoire.
    En fait je fais le travail à l’envers qui consiste à trouver plus d’informations ou à relire les textes (car pour écrire mon histoire, je ne voulais pas connaître trop de détails, juste l’essentiel) et je m’aperçois que mon personnage correspond bien à la Snegourotchka décrite ici.

    Je suis en train de finaliser l’écriture. C’est un texte sans prétention qui doit accompagner une illustration du personnage dans la finalité de créer des objets fait-main (papeterie…).
    L’illustration n’est qu’une esquisse pour le moment.

    Si je finis dans les temps, l’histoire, l’illustration et l’objet en découlant, devraient être prêts avant le 10 mars.

    Je donne toutes ces informations au cas où quelqu’un serait intéressé de voir le résultat.
    Vous pouvez me joindre par e-mail accessible depuis mon blog cocco-com si vous souhaitez avoir d’autres informations ou être informé de où et quand voir le projet réalisé.

    Merci de votre attention. 🙂
    Cocco Articles récents..Les ailes de Cocco chez OfélyneMy Profile

  • Béa dit :

    Bonjour,
    Ce que j’ai le plus apprécié dans ce que vous avez écrit, c’est le passage dans lequel vous dites que cette jeune fille a tout simplement envie de vivre comme les autres et notamment de tomber amoureuse. Ce personnage imaginaire est finalement bel et bien humain 🙂

    • Natalia dit :

      Bonjour, Béa.
      Eh oui, certains dieux grecques et autres ont voulu tester la vie des humains. Et ils ont payé chère. Snégourotchka a perdu sa vie pour aimer et être aimée. Comme quoi la vie des terriens crée des jaloux même parmi les dieux.

  • anna3143 dit :

    je suis ravie de lire ton article et je vais me permettre de mettre un lien sur mon blog merci!!
    anna3143 Articles récents..La nouvelle rentréeMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow !