En regardant des maisons traditionnelles slaves de l’extérieur, une chose particulière attire notre attention :

la façon comment les fenêtres sont ornées !

les cadres des fenêtres (la ville d’Ouglitch)

Les encadrements en bois sculptés ou taillés sont jolis d’un coté.

De l’autre coté, en s’approchant, on distingue mieux des symboles particuliers.

Une fenêtre (la ville de Kostroma)

Une fenêtre (la ville de Kostroma)

Au fait, ainsi que l’encolure d’une tunique « laissait un accès » aux forces du mal, la fenêtre l’était aussi une sorte de col pour l’habitat traditionnel.

Elle donnait, formait un accès vers l’intérieur de la maison.

Logiquement, les ancêtres slaves n’avaient qu’à protéger leur lieu d’habitation en ornant des symboles protecteurs l’encadrement de ces « encolures ».

Haut centre: Soleil du midi. Bas cntre: Soleil de nuit.

Haut centre: Soleil du midi. Bas centre: Soleil de nuit.

L’ornement  de l’encadrement représentait le mouvement de Soleil.

Quoi de plus fort que le Soleil-même qui tourne autour de ta fenêtre et protège ta maison du mauvais œil.

une fenêtre (la ville d'Izhevsk)

une fenêtre (la ville d’Izhevsk)

Le Soleil montait de l’Est (un demi-rond ou un rond à l’est de la fenêtre) vers le point le plus haut (un rond  au milieu), descendait à l’ouest (un demi-rond ou un rond à l’ouest de la fenêtre), passait la nuit sous terre (un demi-rond au dessous de la fenêtre) et renaissait.

En plus des symboles solaires, on peut reconnaître des représentations très stylisées des chevaux.

Les chevaux dorés sont liés directement avec le Soleil.

Dans la croyance du peuple, le Soleil levé était tiré dans le Ciel par les chevaux dorés.

D’ habitude, ces deux chevaux sont placés de deux cotés du symbole du Soleil levé et regardent dans les sens opposés, représentant le passage du passé au futur.

Une fois le Soleil descendu à l’ouest, il était tiré par des cygnes dans la rivière souterraine pour repartir vers l’est.

Avec le temps, la représentation des animaux et de certains éléments s’est transformée, s’est stylisée ou a tout simplement, dans certains cas, disparu.

Mais encore de nos jours, on retrouve ces éléments ancestraux dans les décorations des fenêtres en bois.

Bien à vous,

Natalia.

 

{lang: 'fr'}

A propos de Natalia Lagoguey

Après avoir enseigné le français en Russie, travaillé comme secrétaire-interprète à l'ambassade belge de Moscou, mis ses compétences aux services de plusieurs sociétés françaises, Natalia a décidé de partager ses connaissances de l'artisanat slave en général et russe en particulier. Ceci via son blog mais également via son pavillon russe ( www.costumerusse.kingeshop.com/ ) ou vous verrez, entre autre, ses créations et des expositions sur le terrain (Marchés, salons, foires...).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow !