Qu’est ce que c’est¬†?

Il était une fois un grand commerçant russe Petr Shchoukin. Et il avait une faiblesse pour les objets orientaux.

En se promenant un jour sur la Foire de Nijniy Novgorod il a remarqu√© les magnifiques coupons de tissus de Turquie. Le vendeur lui expliqua que c’√©tait des ceintures tr√®s √† la mode parmi la Noblesse Polonaise.

¬ę¬†Les finitions sont soign√©es, c’est du bon travail, il faut les prendre¬†¬Ľ,- s’est dit le commer√ßant.

une ceinture de Sloutsk sur le costume polonais

une ceinture de Sloutsk sur le costume polonais

De retour √† Moscou, le collectionneur s’est renseign√© et a trouv√© le march√© de ces tissus originaux moins co√Ľteux et en grande quantit√©.

Les premiers arrivages de ces tissus riches des terres de l’Est en Russie ont eu lieux en 1890. Les ceintures arrivaient de la Pologne et la Lituanie.

En 1912 selon le testament, la collection de ceintures de Slutsk appartenant √† M Shchoukin, a enrichi les salles du Mus√©e Historique de l‚ÄôEmpereur (actuellement Mus√©e Historique d’√©tat √† Moscou).

la ceinture de Sloutsk mi-XVIII-e siècle. Le musée national de Varsovie

la ceinture de Sloutsk mi-XVIII-e siècle. Le musée national de Varsovie

¬†Qui √©tait √† l’origine de ce nom?

Nous appelons ces ceintures de Sloutsk ainsi mais √† l’√©poque de Shchoukin on les appelait les ceintures de kountouche (le nom d’un long manteau de la noblesse polonaise) ou les ceintures perses. Elles se portaient par-dessus de longs manteaux.

L’export de ces ceintures √©taient chers et les magnats du commerce ont ouvert la fabrication de ces ceintures sur place.

une ceinture de Sloutsk

une ceinture de Sloutsk

A la fin de 1750 les RadziwiŇāŇā (–†–į–ī–∑—Ė–≤—Ė–Ľ—č en bi√©lorusse, Radvilos en lituanien, RadziwiŇāŇāowie en polonais) ont invit√© un ma√ģtre-artisan de la ville de Stanislav (actuellement Ivano-Frankovsk, Ukraine).

Ce ma√ģtre-artisan s‚Äôappelait Ovanes Madjariants et il √©tait d’origine arm√©nienne.

Il est entr√© dans l’Histoire sous le nom de Yan Madjarskiy.

C’est lui qui a fond√© la premi√®re manufacture des ceintures perses √† Nesvije et ensuite √† Sloutsk.

Le grand succès des ceintures de Sloutsk. 

une partie d'une ceinture de Sloutsk

une partie d’une ceinture de Sloutsk

Les produits de Madjarskiy ont supprimé les ceintures perses du marché de la République des Deux Nations (Pologne et Lituanie).

Le roi Stanislav August Poniatovskiy a demand√© aux RadziwiŇāŇā lui c√©der leur ma√ģtre-artisan pour construire la m√™me production √† Grodno (Bi√©lorussie actuellement), mais il a re√ßu un refus.

Bient√īt les contrefa√ßons de ceintures de Sloutsk sont apparus √† Grodno, √† Varsovie et m√™me √† Lyon.

Même si au début ces ceintures étaient juste un accessoires importants dans le costume de la noblesse polonaise, elles sont devenues le symbole national de la Biélorussie au début du XX siècle. (La ville de Sloutsk appartient actuellement à la Bielorussie et se trouve dans la région de Minsk).

La poésie des ceintures tissées.

En 1911 le jeune po√®te Maxime Bogdanovich sous le charme de la collection des ceintures de Sloutsk de son ami Ivan Loutskevich, √©crit une po√©sie romantique ¬ę–°–Ľ—É—Ü–ļi—Ź —ā–ļ–į—á—č—Öi¬Ľ.

une ceinture de Sloutsk, mi-XVIII-e siècle.

une ceinture de Sloutsk, mi-XVIII-e siècle.

¬ę–°–≤–į–Ķ —ą—č—Ä–ĺ–ļi—Ź —ā–ļ–į–Ĺi–Ĺ—č –Ĺ–į –Ľ–į–ī –Ņ–Ķ—Ä—Āi–ī—Ā–ļi —ā–ļ—É—Ü—Ć —Ź–ŗ謼…

Le recueil avec cette po√©sie portait en couverture la photo d’une magnifique ceinture de Sloutsk et il √©tait √©dit√© pour le compte presonnel de la princesse Magdalena RadziwiŇāŇā.

La fabrication de ces ceintures prend une grande ampleur.

La naissance d’une sp√©cialit√©.

une partie d'une ceinture de Sloutsk. Musée de la ville de Sloutsk, Biélorussie

une partie d’une ceinture de Sloutsk. Mus√©e de la ville de Sloutsk, Bi√©lorussie

Yan Madjarskiy a √©labor√© une nouvelle finition des extr√©mit√©s pour les ceintures de Sloutsk et son fils L√©on a fait la m√™me chose pour les motifs du centre. Ainsi la nouvelle production de ceintures de Sloutsk est apparue. Depuis chaque ceinture porte de la broderie dor√©e ¬ę¬†fait dans le bourg de Sloutsk¬†¬Ľ.

Les archives du Mus√©e des arts nationaux de Minsk comptait 47 exemplaires de ces ceintures dont 32 provenaient du ch√Ęteau de Nesvije.

Mais c’√©tait avant la Seconde Guerre Mondiale.

Actuellement il en reste quelques unes sur le territoire de la Biélorussie et près de 80 à Moscou.

une page du catalogue des ceintures de Sloutsk, XIX-e siècle

une page du catalogue des ceintures de Sloutsk

Manufacture de Sloutsk à nos jours.

La manufacture de Sloutsk continue son chemin. Les ceintures digne des costumes de la noblesse des Terres de l’Est se produisent sur commande et peuvent monter en prix jusqu’√† 1000 euros et plus.

Mais ce qui marque cette production mi-artisanal c’est le tissage d√©coratif manuel sur chacun de leurs objets.

En ouvrant un emballage avec leur coupons tiss√©s vous sentirez l’odeur des champs de lin. Et les petites fibres de lin¬†entrem√™l√©s¬†dans les m√©tiers √† tisser vous surprendrons par la proximit√© de la nature. C’est ce que j’aime dans leurs rouchniks, serviettes et autre linge de table.

la production de la manufacture de Sloutsk à nos jours

la production de la manufacture de Sloutsk à nos jours

Sources¬†: l’article de Viktor Korbut publi√© sur Radziwill.by

Wikipédia et mon expérience personnel.

{lang: 'fr'}

A propos de Natalia Lagoguey

Après avoir enseigné le français en Russie, travaillé comme secrétaire-interprète à l'ambassade belge de Moscou, mis ses compétences aux services de plusieurs sociétés françaises, Natalia a décidé de partager ses connaissances de l'artisanat slave en général et russe en particulier. Ceci via son blog mais également via son pavillon russe ( www.costumerusse.kingeshop.com/ ) ou vous verrez, entre autre, ses créations et des expositions sur le terrain (Marchés, salons, foires...).

4 réponses à Les ceintures de Sloutsk

  • Marco dit :

    Un style qui rappelle grandement la religion chr√©tienne orthodoxe pour le coup. Car au finale ca me rappelle certains tissus que j’ai crois√© en gr√®ce ! (jamais √©t√© en russie)

    Enfin qui est arriv√© en premier, l‚ÄôŇďuf ou la poule ? ūüôā
    Marco Articles récents..Trouver un grossisteen ligne de ceinturesMy Profile

    • Natalia dit :

      Bonjour, Marco:) Bien s√Ľr la Gr√®ce √©tait avant! L’orthodoxie russe vient de l√†-bas. Une fois j’ai utilis√© un motif r√©cup√©r√© d’une tunique venant de la Gr√®ce pour d√©corer une jupe ukrainienne. La jupe √©tait faite dans les r√®gles du folklore ukrainien:) La seule personne surprise jusqu’√† pr√©sent √©tait une dame qui avait amen√© la m√™me tunique de la Gr√®ce. Je ne suis jamais all√©e en Gr√®ce.
      Natalia Articles r√©cents..Bo√ģte √† pain et patisserie (Visites: 26)My Profile

  • Linda dit :

    Elles sont magnifiques ces ceintures! Si je n’avais pas vu la toute premi√®re photo, j’aurais b√™tement cru qu’il s’agissait en fait d’une sorte d’√©charpe ou d’un pashmina! Tr√®s belles pi√®ces de tissu en tout cas ūüôā

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow !