Cette fois-ci, je continue mon article précédent sur la broderie slave (russe entre autre) et surtout la broderie protectrice, ses symboles et ses couleurs.

Tout au début de mon intérêt envers le thème de broderie protectrice slave j’ai appris qu’il existait des règles très strictes  à respecter avant de commencer le travail.

Les règles de la broderie protectrice russe

 

Ce sont :

 

  1. On ne peut pas faire une broderie protectrice pour soi-même.

  2. La broderie protectrice se fait de bon coeur et strictement avec une bonne volonté. La broderie protectrice ne se fait pas de force et ne peut pas être demandée.

  3. Les plus fortes broderies protectrices se font par les gens ayant un lien de parentés (père, mère, enfants, frères et soeurs). La broderie faite par un des époux à la même force à condition que les relations soient harmonieuses dans le couple.

  4. Le choix du matériel pour la broderie protectrice doit être en harmonie avec la personne à qui elle est destinée.

  5. Pendant le travail, il faut penser à la personne choisie, l’imaginer  tout en essayant de sentir ses ondes, son caractère, ses besoins…

 

Le dernier pourrait nous sembler un peu étrange de nos jours. Mais il ne faut pas rigoler sur le sujet de transmission de l’énergie dans son “oeuvre” par le fabricant de ces broderies protectrices.

Les ancêtres cherchaient surtout l’Harmonie pour ses proches et soi-même !

Que c’est beau !

Et l’Harmonie est une énergie existante.

Revenons à nos broderies.

Le motif répétitif est très caractéristique pour la broderie traditionnelle slave.

Il faut appliquer notre imagination pour reconnaitre les figurines, les variétés des fleurs, les animaux et d’autres objets dans les motifs brodés. Les ancêtres “coupaient de l’image” tout ce qui n’étaient pas nécessaires à leur vue et ne brodaient que l’essentiel, ce qui représentaient leur idée du monde dans leur message énergétique brodée.

Parfois les motifs semblent identiques ou même non identifiables. N’oublions pas qu’ils ne brodaient que des symboles ou  des traits symboliques des objets ou chaque petite détail portait l’information permettant  d’identifier le sujet.

Regardez ceci par exemple :

Exemple de broderies - Costume Russe - Photo Rémi Lagoguey

Exemple de broderies sur l'une de mes réalisations

Est ce que vous êtes capables de reconnaître les espèces florales sur cette broderie sans consulter le dictionnaire de botanique ?

Personnellement, il m’a fallu un peu de temps pour la reconnaître ! Des fougères !

Mais  l’autre espèce reste une énigme pour moi. Avez-vous peut-être une idée ?

C’est surement un buisson portant des fruits comestibles.

La prochaine fois, nous verrons les significations des formes géométriques.

 

Amicalement

Natalia.

{lang: 'fr'}

A propos de Natalia Lagoguey

Après avoir enseigné le français en Russie, travaillé comme secrétaire-interprète à l'ambassade belge de Moscou, mis ses compétences aux services de plusieurs sociétés françaises, Natalia a décidé de partager ses connaissances de l'artisanat slave en général et russe en particulier. Ceci via son blog mais également via son pavillon russe ( www.costumerusse.kingeshop.com/ ) ou vous verrez, entre autre, ses créations et des expositions sur le terrain (Marchés, salons, foires...).

2 réponses à la broderie protectrice russe

  • Trenditude dit :

    J’adore ces jolies broderies, mais j’ignorais qu’il a toute une liste de règles qui relève du spirituel dans leur réalisation. Qu’entendez-vous exactement par « les plus fortes broderies protectrices se font par des gens ayant un lien de parenté »? Vous parlez du lien entre l’artisan et la personne à laquelle la pièce est destinée?
    Merci de votre lumière

  • Natalia dit :

    La femme brode un habit pour son mari, son frère ou ses enfants en respectant les règles et ces broderies les protègent mieux qu’un chemisier brodé qu’ils ont pu acheter au marché par exemple. Oui je parle du lien entre l’artisane et la personne à laquelle la pièce est destinée. Liens femme-mari, mère-enfant et soeur-frère sont très proches donc beaucoup d’affinité. L’affinité nous fait connaitre mieux la personne, donc on connaît mieux ses besoins, ses craintes, ses points faibles. Et la broderie sert à protéger ces points faibles.
    Natalia Articles récents..Signification des formes et des couleurs dans la broderie russeMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow !