L’histoire de Svastika est longue et dramatique. Dans l’article précédent j’ai déjà parlé de ce signe solaire dont l’apparition montent aux ancêtres slaves, les Aryens.

On a vu plusieurs variants de cette « croix ». Des divers objets et habits des slaves et surtout l’armure des guerriers portaient ces signes. Sa multiple présence partout parle d‘énorme force spirituelle et physique des slaves orientée à la protection de la Terre Natale et Sainte Esprit.

Après la bataille successive avec les chevaliers de l’Ordre Teutonique, Prince Oleg a accroché son bouclier avec Svastika sur la Porte de Constantinople en prononçant la phrase devenue immortelle :

  « Кто к нам с мечом придет, от меча и погибнет! На том стояла, стоит и будет стоять Земля Русская! » (j’aurais traduit comme : « Celui qui viendra chez nous avec le bouclier, mourra du bouclier! Ceci était, est et sera dans l’esprit dans le Pays Russe! « )

La Svastika Fache (d’où apparaît plus tard le mot faschisme) ou Svastika du Feu (signe de l’image dessus, le premier dans la ligne du haut) est le symbole du Feu-Protecteur, symbole de la Victoire sur les forces des Ténèbres et de la puissance d’Esprit Guerrier.

Ce symbole devient officiel sur les chevrons de la Cavalerie russe du front de Sud-Est en novembre 1919.

Tel quel ce symbole reste en Russie jusqu’à  meme 1922 quand l’ URSS a été établi.

Ordre officiel d'utilisation de Svastika, Cavalerie Russe, 1919

Ordre officiel d'utilisation de Svastika, Cavalerie Russe, 1919

Il existe une légende qu’un objet orné de Svastika a été offert à Hitler par Staline. Je n’ai pas trouvé de plus de détail sur ce sujet, pour moi cette version reste qu’une légende.

La Svastika présentée le plus courament est Kolovrat (signe du milieu, ligne du haut sur la même image)- symbole du Soleil montant, victoire de la Lumière aux Ténèbres, victoire de la Vie à la Mort. 

Ce nom porte un chant et une dance folkloriques des russes.

Voici comment on le trouve sur les habits des russes:

costume russe femme Kasimskiy uezd, village Parakhino, fin 19-début 20ss.
costume russe femme Kasimskiy uezd, village Parakhino, fin 19-début 20ss.

Il etait le symbole préféré de la dernière impératrice Alexandra. Kolovrat ornait le capot de sa voiture.

Il était présent également sur les billets de banque du Gouvernement Temporaire en 1917. Les croquis étaient faits par le dernier empereur de la Russie Nicolay II lui-même.

billet de banque du Gouvernement Temporaire, 1917-1919, Russie
billet de banque du Gouvernement Temporaire, 1917, Russie

Mais depuis 1941 ce symbole se caractérise dans les esprit des russes comme celui de l’ennemie, signe du mal, de souffrance, de la haïe. Cette transformation est justifiée, elle a ses raisons. Il y a peu de temps que ma génération des russes a appris le sens initial de ce signe de la haïe.

En 1980 une édition soviétique, pratiquement au moment de tirage d’un album sur l’art traditionnel en Russie, se rend compte qu’un oeuvre présenté sur leur magnifique ouverture porte les signes solaires, la Svastika . Au dernier moment cette page a été retirée et remplacée par une autre moins choquante pour les russes. Les éditeurs, les musées et tous les autres concernés étaient tellement terrifiés de pouvoir passés pour les pro-fascistes que les oeuvres d’art traditionnel slave  de ce genre  n’ont jamais apparu en grand public.

La première réapparition de ce signe en grand public date du 1990 dans un livre sur l’art de broderie décorative en Russie.

Mais de nos jours l’apparition de ce signe dans les rues peut provoquer le choc, des grands débats et même des arrestations.

Amicalement

Natalia

 

{lang: 'fr'}

A propos de Natalia Lagoguey

Après avoir enseigné le français en Russie, travaillé comme secrétaire-interprète à l'ambassade belge de Moscou, mis ses compétences aux services de plusieurs sociétés françaises, Natalia a décidé de partager ses connaissances de l'artisanat slave en général et russe en particulier. Ceci via son blog mais également via son pavillon russe ( www.costumerusse.kingeshop.com/ ) ou vous verrez, entre autre, ses créations et des expositions sur le terrain (Marchés, salons, foires...).

7 réponses à Histoire de la Svastika.

  • slave dit :

    « Ce nom porte un chant et une dance folkloriques des russes »
    « Ce nom porte un chant et une dance folkloriques des Slave « nuence 😉 le kolo est russe slovene serbe etc…

  • Bonjour,

    étonnant comme sujet. C’est vrai que la Svastika a fini entre les mains des nazis et que depuis, peu de gens cherchent à savoir d’où elle vient. Je crois même que ce symbole était aussi utilisé en Inde.

    Je savais que ses origines étaient anciennes. Par contre, je ne savais pas qu’elle était brodée sur des costumes traditionnels russes et quelle était portée par la cavalerie jusqu’en 1919. Impressionnant.

    La légende sur Staline qui aurait offert la Svastika à Hitler est incroyable. Quelle ironie du sort cela aurait été d’avoir eu la Russie à l’origine de la symbolique Hitlérienne, puis à l’origine de sa destruction. Pour sa destruction, le tournant de la 2è guerre mondiale est bien Stalingrad. Pour la première, même si c’est une légende, l’histoire est marrante.

    🙂
    Thomas Béguin Articles récents..Le pouvoir et Poutine se pavanent à MoscouMy Profile

  • Natalia dit :

    les origines de la croix viennent des Aryens. L’Inde, les pays slaves sont leurs descendants. Hitler se nommait un vrai Aryen qui se battait pour la pureté de la race Aryenne et a remonté ses croyances pervers jusqu’à l’absurde en massacrant entre autre les slaves, les descendants des Aryens. Je plains les gens qui suivent en aveugle sans faire la différence entre des gravement malades et les personnalités digne du respect.
    Natalia Articles récents..Costume Russe expose à Marcilly le HayerMy Profile

  • Jj dit :

    Il serait souhaitable que vous citiez vos sources, si vous voulez être prise au sérieux. Ca vous sera aussi l’occasion de vérifier vos affirmations et de les corriger.
    Ainsi, par exemple, de votre Svastika Fache, dont il n’est fait mention nulle part d’après Google, et qui ne peut être à l’origine du mot « fascisme » qui vient de l’italien « fascismo » de « fascio » (même racine que son équivalent français, le « faisceau »).

    • Natalia dit :

      Bonjour, Jj. Merci pour votre commentaire. Au moins il prouve que mes articles sont lus.

      Pour répondre à votre remarque : certains sites slaves parlent de la rune Fache comme étant à l’origine du mot italien fascio.

      En cherchant un peu plus dans les thèses sur l’étymologie des mots italiens vous pourriez peut-être trouver les sources exactes italiennes de cette origine.

      Personnellement mes sources sont diverses concernant ce sujet (qui n’est d’ailleurs ni celui de l’article, ni celui de mon blog).

      Voici quelques sites évoquant le sujet de la Croix Fache :

      slovonovo
      slavyanin
      orda2000.narod
      magiyamir
      telarian
      Natalia Articles récents..La broderie russe: la dot de mariageMy Profile

      • Jj dit :

        Merci pour les liens. Je n’avais pas pensé à chercher en russe.

        Par contre, ce n’est pas parce que « certains sites slaves parlent de la rune Fache comme étant à l’origine du mot italien fascio » qu’il faut le répéter. On lit tellement de bêtises sur internet!
        Je vous signale que l’italien est une langue latine et que – magie! – le mot « fascio » existe en latin. Je vous laisse en découvrir la signification.
        Ceci, pour l’étymologie.
        Quant à l’Histoire: le fascio italien est une reprise d’un symbole romain, d’une part; et d’autre part, stricto sensu le nazisme et le fascisme sont des choses différentes. Or la croix gammée est un symbole nazi; a-t-il été repris par les fascistes italiens? je vous laisse le soin de répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow !