Quand j’étais petite, ma grand-mère m’a montré une vieille serviette brodée qui m’a beaucoup  impressionnée.

Elle était jolie par sa broderie un peu délavée et moche à mon avis d’enfant par une sorte de croix noir  qui « cassait » le motif floral.

C’était le rouchnik de mariage de mon arrière grand-mère qu’elle avait confectionné étant très jeune fille.

Ni ma grand-mère, ni ma mère ne pouvaient pas répondre à ma question ce que représentait la croix bizarre.

Là, je le sais! Et à la prochaine occasion je déchiffrerai le message de mon arrière grand-mère Natalia.

 

Les règles de fabrication de serviette brodée chez les slaves

Peu d’étrangers connaissaissent l’existence du rouchnik, cet attribut très important des mariages  russes, ukrainiens et biélorusses.

rouchniks dans la maison traditionnelle russe

rouchniks dans la maison traditionnelle russe

J’ai préparé cet article qui dévoile les significations des broderies de mariages.

On parlera aussi de ce détail particulier présent sur ces serviettes brodées (rouchnik) comme l’arbre généalogique (que j’avais pris pour une croix étant enfant), réalisé sur 3 générations pour chacun des 2 jeunes mariés.

Alors, on y va?

Pour commencer à fabriquer la rouchnik, les anciens prenaient une mesure du lin de tissage artisanal en largeur déterminée par la largeur de la machine à tisser.

La largeur se variait entre 30 et 40 cm.

La règle ukrainienne dit que la largeur et la longueur doivent se diviser par 7 (chiffre sacrée chez les slaves).

N’oublions pas que les slaves ne coupaient pas le tissu mais le dechiraient.

Les bas de la serviette étaient dé filochés ou finis avec la dentelle artisanale.

Une des croyance russes dit que la dentelle ajoutée entre les morceaux de la serviette coupe la vie des jeunes mariés, parceque pour cela vous êtes obligés de couper le tissus, donc couper la vie interrompue que représente la serviette.

rouchniks dans l'interieur de la maison urainienne rodonews.ru

rouchniks dans l'interieur de la maison urainienne rodonews.ru

Là, on aborde la broderie même. D’abord, on fait la coté gauche. Pourquoi? Parceque c’est la coté de la jeune mariée. Et, comme nous avons déjà vu dans l’article sur le dot du mariage, la jeune fille commençait son dot avant d’être fiancée, donc elle ne connaissait pas encore son chéri.

Le premier niveau est la broderie des « pompons » décoratifs. Vous pouvez trouver des patrons gratuits de broderie russe en cliquant ici –> patrons gratuits de  broderie russe .

Le deuxieme niveau est  l’arbre généalogique de la jeune fille.

C’est cette fameuse « croix ».

Elle était entourée de couples d’oiseaux de 2 cotés. Une précision : les oiseaux doivent être tournés l’un vers l’autre.

Les symboles des jeunes mariés sont souvent les colombes qui se becquent ou tiennent une fleur ou une branche d’une baie dans leur becs.

Mais cela peut être les paons comme symbole de la vie heureuse dans la famille, les faucons et les coques comme symbole des jeunes mariés.

Sur les serviettes russes plus anciennes ce sont les couples d’animaux.

A éviter le coucou qui est un symbole d’une fille à marier ou une veuve. Ainsi que le rossignol qui est le symbole d’un célibataire qui attire les filles par son chant magnifique.

serviette brodée (rouchnik) du mariage  traditionnel russe

serviette brodée (rouchnik) du mariage traditionnel russe (ouvrage de nos jours)

Sur cette serviette on voit bien 2 couples des paons de chaque coté de l’arbre généalogique.

Maintenant, essayons de traduire en français ce que cela veut dire.

La base de cet arbre est un vase ou un pot. Après on voit 2 « noeuds » .

Celui du bas est le noeud parental, celui du haut représente le jeune marié ou la jeune mariée (supposons que c’est la partie de la jeune fille sur cette serviette).

schéma de l'arbre généalogique présent sur les serviettes russes du mariage

schéma de l'arbre généalogique présent sur les serviettes russes du mariage

Les premières branches (celles en dessous du noeud parental) représentent les grand-parents de la jeune mariée. Si les branches sont baissée s- la personne est décédée au jour du mariage. Si les branches sont soulevées – la personne est en vie.

Les branches de la coté droite du tronc sont les parents maternels, à gauche les parents paternels. Les branches en dessus, les grandes-mères, celles en dessous, les grand-pères.

Sur le noeud central on voit les « triangles » de 2 cotés : ce sont les oncles et les tantes de la jeune mariée .

La tante est un triangle, l’oncle un carré (4 points de croix).

En dessous,  les frères et soeurs plus  jeunes  que le père (ou la mère), au dessus, les agés.

Pour comprendre si c’est le coté de la jeune fille ou de son futur mari regardons le haut de l’arbre.

Si vous voyez un petit noeud c’est le coté de la fille, si c’est une ligne droite, celle du jeune homme.

Notre arbre exemple porte un noeud, donc, c’est le coté de la jeune fille. Les parents de sa mère sont décédés, ceux de son père sont vivants.

A droite du noeud central il y a 2 triangles, donc la jeune fille a 2 tantes, les soeurs plus agées de sa mère.

A gauche du noeud il y a aussi un triangle, son père a une soeur ainée.

Maintenant étudions le second noeud.

C’est le noeud de la  jeune fille même.

En dessous-ses parents.

Logiquement on ne devrait présenter qu’une seule branche de chaque coté. Peut-être qu’ils ajoutaient les branches pour la symétrie ?

A mon avis non, rien n’était le hazard chez les ancêtres, mais je n’ai pas d’autre explication :(.

Donc, les branches sont baissées-la personne est décédée, vers le haut-en vie.

A droite du noeud, les soeurs du (de la) jeune marié (-e) sont présentées par les points.

A gauche du noeud les frères, présentés également avec des points. Plus bas, les plus jeunes, plus haut, les ainés.

Ainsi, les parents de « notre jeune fille  » étaient en vie au jour du mariage. Mais elle n’avaient ni frère, ni soeur.

 

Voulez-vous lire l’arbre généalogique du futur mari de « notre jeune fille » vous-même?

arbre généalogique du jeune marié

arbre généalogique du jeune marié

La, nous arrivons au troisième niveau de rouchnik.

rouchnik de mariage rodonews.ru

rouchnik de mariage rodonews.ru

La coté de jeune fille est ornée du motif des lilas et des roses. Parfois les 2 fleurs se tressaient dans le même motif.

Le lilas est un symbole du charme de la jeune fille, de sa pureté et virginité.

 En plus de la fleur-même, les ancêtres brodaient un bouton de fleur et une feuille. Ces 3 éléments présentaient la trinité sacrale: la naissance, le développement et l’éternité de la vie.

Parfois on peut trouver une goutte de rosée en dessus de la fleur. Cette rosée représentait  la fertilité.

Les roses représentaient la beauté de la jeune fille.

A l’époque des slaves païens, des étoiles slaves ainsi que  les signes du Soleil, du Dieu Ra et le mouvement du Soleil et de la vie dans le monde étaient utilisées à la place des motifs floraux. Le motif des roses les a remplacé sûrement sous l’influence des prêtres orthodoxe qui célébraient les mariages.

Et encore une fois le motif contient les boutons et les feuilles et il est toujours strictement symétriques et répétitifs.

On peut trouver  également dans le même niveau le motif des oeuillets comme symbole de la fidélité.

Au même niveau la coté du jeune homme était présenté par les motifs  de chêne, de raisin ou d’obier au choix. A savoir que le chêne était un arbre sacré chez les slaves païens et représenté Péroune, dieu solaire de la force masculine.

L’obier d’ailleurs est souvent brodé sur les chemisiers ukrainiens (des femmes que des hommes). Il est un symbole très ancien de la bonne santé, de la beauté, de l’espoir et de la fidélité. En Ukraine par exemple la jeune fille offrait une branche d’obier au jeune homme comme signe d’accord pour le mariage.

Les grappes du raisin sur la serviette de mariage porte le sens de la joie et la beauté de la nouvelle famille créée.

Le quatrième niveau comprenait soit un vase avec un arbre protectrice chez les ukrainiens, soit souvent une couronne ou une croix ornée des fleurs chez les russes. Nous avons déjà abordé le sujet de l’arbre protectrice dans l’article-enquête.

De nos jours, on peut trouver également 2 alliances ornées des fleurs à ce 4-ème niveau et les mots совет да любовь ce qui veut dire le souhait « accord et amour » dans la nouvelle famille.

Et longue vie aux jeunes mariés!

Amicalement,

Natalia.

 

{lang: 'fr'}

A propos de Natalia Lagoguey

Après avoir enseigné le français en Russie, travaillé comme secrétaire-interprète à l'ambassade belge de Moscou, mis ses compétences aux services de plusieurs sociétés françaises, Natalia a décidé de partager ses connaissances de l'artisanat slave en général et russe en particulier. Ceci via son blog mais également via son pavillon russe ( www.costumerusse.kingeshop.com/ ) ou vous verrez, entre autre, ses créations et des expositions sur le terrain (Marchés, salons, foires...).

2 réponses à Apprendre à lire la broderie russe et ukrainienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow !